Dans une très intéressante vidéo publiée conjointement par l’IFIP et la revue Porc-Mag, Mathilde Le Boulch, ingénieur d’étude au pôle économique de l’IFIP , fait une présentation optimiste de la filière espagnole de porcs ibériques, présentation qui ne peut que nous encourager dans nos démarches de développer la production dans notre région de porcs de races locales et sous label Grand Porc de Pleine Nature.

Tout en soulignant au début de son propos que les performances techniques et économiques de cette filière sont nettement en retrait des celles obtenues par la filière conventionnelle, ce qui explique un prix de carcasse nettement plus élevé, elle constate une croissance soutenue de l’activité et des perspectives d’avenir intéressantes.

Depuis 2014, la population du cheptel reproducteur à cru de 16% contre seulement 10% pour le cheptel conventionnel.

En 2020, 3,6 millions de têtes ont été produites, soit 7% de la production nationale, d’un poids carcasse moyen de 128 kg.

3 niveaux de qualité :

  • Cebo : élevage en bâtiment et alimentation à base de céréale
  • Recebo : élevage en bâtiment avec accès au plein air et alimentation céréales + glands
  • Bellota : alimentations 100% glands et élevage en plein air

Ces animaux sont pour l’essentiel élevés en Castilla y Léon (au nord de Madrid, 66% du total) en Extremadura, Murcie, Andalousie, et autres régions d’Espagne.

104 entreprises commercialisent des produits à base de porcs ibériques, dont les plus importantes sont ElPozo, Incarlopsa, Osborne, Vall Compagnys et Calderon y Ramos, qui à elles cinq représentent 30 % de la production nationale pour un chiffre d’affaire de l’ordre de 2 milliards d’euros.

Ces produits sont commercialisés en Espagne, pour 50% dans les grandes surfaces à marque de distributeur.

Les exportations représentent 11 % de la production, essentiellement en Allemagne et en France (23% du total export chacune)..

Les entreprises ont programmé d’importants investissements pour 2022 dans le but de développer ce marché à bonne valeur ajoutée dans les prochaines années, surtout à l’Export.

(Visited 45 times, 1 visits today)
Dernière modification: 27/01/2022